Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT RICOH France
Articles récents

LA SOLIDARITÉ EXISTE, QU’ELLE NOUS SERVE D’EXEMPLE !!!

19 Juin 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

 

Chers collègues :

  • Du technique,
  • De l’administratif,
  • De la RH,
  • De la DAF,
  • De la vente,
  • Des services MDS

 

Pour ceux que j’ai la chance de croiser, j’ai toujours été à votre écoute et aujourd’hui je vous sollicite pour être à la nôtre et nous aider.

 

Mercredi 20 JUIN 2018 dès 08h30 et les jours suivants seront des journées tests pour nous salariés de Ricoh France !!!

                                                                                                                                                                                         

Ne nous trompons pas, il s’agit de montrer que les salariés de Ricoh France, de Ricoh Industrie France, notre usine de Colmar, sont unis et solidaires, quel que soit leur « syndicat d’appartenance » et leur service employeur.

 

Certains d’entre vous ont répondu, d’autres ne se sentent pas concernés, c’est le droit de chacun de suivre ou de ne pas suivre ce mouvement et je le respecte.

 

Ainsi, pour ceux qui voudraient suivre ce mouvement de grève, vous aurez 2 possibilités :

Vous rendre à Rungis en voiture, ou le faire devant vos agences principales.

 

Il suffit simplement d’envoyer un mail à votre manager la veille après 18h00 ou le jour même avant 08h30 lui disant que vous êtes en grève. (Mettez en copie un élu de votre choix, afin que nous puissions faire un comptage).

 

Pour ceux qui souhaiteraient monter à Rungis, seuls ceux qui ont un véhicule à usage privatif peuvent l’utiliser, pour les autres nous pourrons organiser du co-voiturage en fonction des personnes intéressées

 

Si vous utilisez votre véhicule personnel les frais d’essence et de péage sont pris en charge par le CE. Pour plus de renseignements contactez Stéphane BAUMANN et /ou Didier GUITHOU, trésorier et secrétaire du CE.

 

Une chose est sûre, si personne ne bouge nous serons traités comme des moins que rien par notre Direction Générale !!!

 

 

Plus nous ferons du bruit mercredi => plus ils nous entendront en France et surtout au siège Europe

 

Plus il y aura de grévistes => plus les remontées seront rapides car les actionnaires s’en mêleront au regard des problèmes occasionnés

 

SURTOUT, ils se souviendront que nous existons et que nous ne sommes pas que des vulgaires numéros de matricule dans le portail RH !!!

 

Nous pourrions plus facilement obtenir un PDV avec un accompagnement financier et professionnel digne de ce nom, diminuer le nombre de licenciements, améliorer les conditions de départ…

 

Enfin, bien que nous sachions que les conditions de travail de tous ceux qui auront la « CHANCE » de rester seront fortement dégradées, pour ceux qui ne se sentent pas concernés dites-vous que demain vous serez potentiellement les rescapés technique/administratif/RH/ DAF/commercial sur votre département avec

 

Que votre seul contact sera votre N+1,

Que votre agence de rattachement ne sera plus qu’un bureau vide,

Que vous irez récupérer ou restituer votre voiture à Rungis,

Que les agences, s’il en reste, seront parfaitement gérées et que l’entretien sera au top tous les jours avec des clim en bon état, des moquettes sans acariens ni puces, des lampes avec durée de vie illimitées, des gerbilles qui arrêteront de mourir et de se décomposer dans les faux plafonds… bref, les agences de rêves…

Que toutes les solutions seront installées et maintenues par vous,

Que c’est vous qui gèrerez au mieux vos déplacements toujours plus vite et toujours plus loin

Que pour que vous fassiez 5 inters et plus par jour, un système de géolocalisation deviendra nécessaire,

Que votre poste sera maintenu, jusqu’au prochain projet de délocalisation à l’étranger

Que vos horaires ne suffiront plus à finir votre travail

Que le traitement de vos dossiers commerciaux par l’Espagne sera parfait à 100%

Que si tel n’est pas le cas, vous pourrez les corriger en quelques secondes….

Que les litiges de vos clients seront parfaitement traités et rapidement clôturés

Que vos RTT, pour faire tout ce que vous avez à faire, seront inadaptés et donc réduits,

Etc…

 

Le tout avec la reconnaissance quotidienne que vous connaissez à ce jour, voire moins encore si vous le souhaitez… car au regard de tout l’accompagnement qui est proposé dans l’actuel PSE, la Direction estime certainement vous en donner largement suffisamment… et en conséquence, elle peut vous en donner beaucoup moins… facilement et sans frais !!!!

 

Il s’agit aujourd’hui de se battre pour que les salariés qui seront obligés de quitter RICOH France le fasse de manière digne et avec les indemnités à minima identiques à celles obtenues en 2013/2014 !!!

 

D’avance merci de votre soutien car sans lui vos représentants ne sont pas pris au sérieux par la Direction Général et par l’Europe lors des négociations qui restent inexistantes malgré nos efforts.

 

ET n’oublions pas que les salariés qui ne sont pas victimes ce jour du PSE,

le seront potentiellement et surement demain !!!

 

LA SOLIDARITE EXISTE, QU’ELLE NOUS SERVE D’EXEMPLE !!!

 

RICOH France et RICOH Industrie France

EN GREVE

MAIN DANS LA MAIN CONTRE LES PLANS DE LICENCIEMENTS

DU GEANT JAPONAIS

 

Suite à l’annonce du groupe japonais de mettre en place des restructurations d’importances chez RICOH France et plus récemment dans sa filiale industrielle de COLMAR, restructurations impactant potentiellement 650 salariés français les Organisations Syndicales des deux sociétés ont décidé un plan d’action d’envergure sur tout le territoire français.

 

Le mercredi 20 juin 2018 dès 08H30, le site de RICOH France à RUNGIS sera le siège d’un rassemblement de l’ensemble des délégations de salariés des agences de RICOH France et de RICOH Industrie France.

 

En parallèle dans l’ensemble des 40 sites de RICOH France et RICOH Industrie France les salariés seront en grève pour manifester leur colère.

 

 

Lire la suite

MERCREDI 20 JUIN 2018, APPEL A LA GRÈVE AVEC RICOH INDUSTRIE FRANCE !!!

17 Juin 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

MALHEUREUSEMENT LA REUNION DE VENDREDI DERNIER N’A PAS TENU SES PROMESSES.

LES AVANCÉES DE LA DIRECTION NE SONT QUE DES INTENTIONS DE PRINCIPE :

RIEN DE CONCRET, DU VENT, UNIQUEMENT DES COQUILLES VIDES…

 

POUR EXEMPLES :

UN PDV = OUI MAIS QUI ET AVEC QUELS MOYENS, QUELLES MESURES PÉCUNIAIRES INCITATIVES, QUEL TIMING ???

 

POUR LES CONTRAINTS = RIEN DE PLUS QUE LE LIVRE 1 !!!

 

SEULES LES CONTRAINTES DE TEMPS SEMBLENT INTÉRÉSSER LA DIRECTION = DÉPART DES SALARIÉS EN NOVEMBRE ET DÉCEMBRE.

 

NON REFUSONS CELA,

NOUS NE FERONS PAS DE CHÈQUES EN BLANC !!!

NOUS RENOUVELONS NOS EXIGENCES DÉCRITES DANS NOTRE

PRÉCÉDENTE COMMUNICATION.

RENDEZ-VOUS LE

MERCREDI 20 JUIN 2018 DÈS 08H30

POUR LE DÉBUT D’UNE GRÈVE NATIONALE.

RDV DANS VOS AGENCES

RDV AU SIÈGE SOCIAL

POUR UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE A 10H00

 

LE SOUTIEN DE RICOH INDUSTRIE FRANCE EST PLEIN ET ENTIER, ILS SERONT AVEC NOUS SUR LE PARVIS DE RUNGIS MERCREDI PROCHAIN !!!

 

CI-DESSOUS LEUR MESSAGE DE SOUTIEN ET LEURS ENGAGEMENTS :

Chers collègues Ricoh France,

Comme vous le savez nos 2 entités sont touchées par des PSE, au total 608 personnes sur le territoire national.

Le site de Wettolsheim a déjà été touché à plusieurs reprises et en quelques années, nous sommes passés de 1080 à 750.

Aujourd’hui le rouleau compresseur Nippon envisage de nous passer à 500 et sûrement bien en dessous à l’avenir  !!!

Les mauvais choix économiques, les ratés stratégiques, les investissements illogiques du groupe depuis plusieurs années sur les secteurs de la bureautique nous entrainent aujourd’hui vers des destructions d’emplois massives.

Il faut être réaliste, demain sur le site de Wettolsheim, l’embouteillage de toner mécanique noir est purement et simplement délocalisé en Asie, soit 106 emplois supprimés. Les activités OI KIT et la production PCU et AIO Shinka disparaissent également, on ne pourra que se mobiliser pour obtenir des mesures d’accompagnement permettant aux salariés de sortir avec la tête haute.

Le problème est différent pour les administratifs, personnel de structure, encadrement et le personnel dédié à la logistique sont à cheval sur plusieurs activités qui restent (pour combien de temps) et celles qui s’arrêtent et nous estimons que le nombre a été surévalué, c’est donc à nous par le biais du CHSCT et du rapport de force de les faire baisser à leur juste niveau.

Nous pensons que dans un futur proche qu’il ne restera sur le site que l’activité papier thermique et la découpe TTR.

Il apparait donc qu’il n’y aura aucune possibilité de reclassement sur le site de Wettolsheim pour les salariés Ricoh France et vice versa, c’est mathématique !

Notre intersyndicale a tenu compte de faits matériels et de la politique du groupe visant à détruire l’emploi dans l’hexagone et de ce fait se prépare à une guerre de tranchées permettant de négocier des mesures d’accompagnement à la hauteur du préjudice subi.

Dès l’annonce du PSE (R zéro du 23 mai), nous avons commencé à ériger des barricades et à fortifier le site en vu du combat qui s’annonce, les salariés du site sont donc prêts à mener le combat car l’on sait très bien que les décideurs ont la tête dure et qu’ils ne cèdent que lorsqu’ils sont vaincus ou genou à terre.

L’entrainement a eu lieu lors des Nao du 22 mai, l’ensemble des salariés de production et la maintenance ont arrêté la totalité des machines du site pendant 24 heures ainsi qu’un blocus total des entrées, ce qui a permis d’obtenir un talon de 50 euros et une prime de 400 euros ….…..Il n’y a que le rapport de force musclé qui marche !!!!!!

A ce jour, RIF et RFR doivent combattre ensemble pour faire pression sur le groupe Ricoh, nous sommes prêts à mutualiser nos forces, à engager le combat ensemble par tous les moyens :

Conférence de presse nationale commune

Interpellation des administrations, des politiques aussi bien au niveau local que national

Rassembler nos forces avec actions et mouvements devant les sièges et sites de l’hexagone (les Alsaciens sont prêts à se déplacer à Paris !!!!)

Toute action permettant de faire pression sur le groupe et d’obtenir des résultats.

Etc……

Le groupe doit comprendre que l’avenir de beaucoup trop de familles est en jeu, que nous ne sommes pas juste des matricules mais des êtres humains à qui on doit un minimum de respect vis-à-vis de toutes ces années ou le personnel a permis à l’actionnaire de faire des profits énormes.

Rappelez vous lorsque les décideurs martelaient le devoir de loyauté et de résultat pour la « Ricoh Family », ce temps est révolu mais il n’en reste pas moins que le groupe nous doit aussi le respect et a le devoir de responsabilité sociale à notre égard pour les nombreuses années passées à le servir

Activons le rapport de force maximum qui est le seul préalable pour contraindre les représentants de l’actionnaire à s’assoir à la table des négociations avec autre chose que des cacahuètes en guise de remerciements pour nos années de bons et loyaux services ! 

L’intersyndicale RIF

Lire la suite

ASSEZ DE DISCOURS !!! PLACE A L'ACTION !!!

11 Juin 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

 

NOUS APPELONS LES SALARIÉS DE RICOH France

LE MERCREDI 20 JUIN 2018

A UNE PREMIÈRE JOURNÉE DE GRÈVE NATIONALE

(UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SE TIENDRA AU SIÈGE SOCIAL)

SI NOS DEMANDES LÉGITIMES NE SONT PAS RETENUES

LORS DE LA PROCHAINE RÉUNION DES

DÉLÉGUÉS SYNDICAUX DU VENDREDI 15 JUIN 2018.

Vous avez été dans cette éthique ?

« Chers collaborateurs, passez votre chemin ! »

Quelques vérités sur les grandes mesures que prévoit la Direction pour les salariés licenciés.

Ricoh Reinvent.  Vous avez tous pu lire :

« Ce qui est analysé dans le projet, ce sont bien les postes et non les personnes qui en ont actuellement la charge. Cette démarche d’analyse prospective ne s’inscrit pas dans une dimension de sanction ou de manque de reconnaissance liés à une personne….

A titre individuel, il est difficile de concevoir sans émotion que des postes de travail soient supprimés. En aucun cas, il remet en question le professionnalisme des collaborateurs touchés. »

Le congé de reclassement. Livre 1 :

« Projet » RICOH : 

Pour les salariés ayant moins de 55 ans: 8 mois de reclassement

Pour les salariés de 55 ans et plus: 10 mois de reclassement

Ce que dit la loi :

L'employeur, après consultation des représentants du personnel, fixe la durée du congé. Elle est comprise entre 4 et 12 mois.

C’est cela le gros effort fait par la société pour récompenser celles et ceux qui lui ont donné tant d'années?

Les indemnités légales de licenciement. Ce que vous trouverez sur le FAQ Ricoh :

Afin de déterminer le montant de l’indemnité de licenciement auquel le salarié peut prétendre, il sera comparé le montant de l’indemnité légale de licenciement et le montant de l’indemnité conventionnelle due en application de la convention collective applicable au salarié.

Il sera versé au salarié le montant le plus favorable entre les deux.

Pour rappel, l’indemnité légale de licenciement, est due si le salarié licencié justifie d’une ancienneté d’au moins 8 mois ininterrompus et est égale à :

 1/4 de mois de salaire par année d'ancienneté pour les 10 premières années

 1/3 de mois de salaire par année d'ancienneté à partir de la 11ème année

Avez-vous fait le calcul ?

Peut-être le résultat obtenu vous satisfait-il…

Pour nombreux d’entre nous, la réponse est  NON !!!

Exemple pour un salarié de 15 ans d'ancienneté avec un revenu annuel brut de 21 600 €

En 2018, l'indemnité de départ sera de 8 100 €.
 

     Où sont donc passées la reconnaissance et l’émotion?

Mobilisons-nous !

Quelles sont les actions menées par vos représentants et élus pour vous défendre et atténuer les impacts désastreux du Projet « éRe Ricoh Reinvent » ?

 

Travailler avec l’inspection du Travail (DIRECCTE) :

Dès que nous avons pris connaissance des éléments descriptifs de ce projet (éRe Ricoh Reinvent), nous avons tenu à être au plus près de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (La DIRECCTE).

La DIRECCTE doit avaliser les mesures pour valider ce projet de transformation et nous nous devions d’apporter toute la lumière et surtout les zones d’ombres de ce projet.

Nous avons déjà rencontré cet organisme à deux reprises afin de leur communiquer les manquements de notre Direction sur plusieurs aspects.

 

Les différentes instances représentatives du personnel se sont entourées de :

Le cabinet JDS Avocats avec 3 avocats dédiés essentiellement au PSE.

Le Cabinet JDS Expert avec l’ensemble de ses ressources.

Les Cabinets TECHNOLOGIA et ALTEO spécialistes des problématiques CHSCT.

 

Ceci nous permet de préparer nos prochaines réunions, CE, DS et CHSCT afin de communiquer à notre Direction nos arguments et propositions.

En premier lieu :

  • Diminution significative du nombre de licenciements : les chiffres projetés sont trop importants au regard de la charge de travail existante. Cette proportion risque de nuire à la pérennité de l’Entreprise.
  • Mise en place d’un Plan de Départ Volontaire
  • Mesures concernant le départ anticipé de nos collaborateurs séniors (Plan de pré retraite),
  • Mises en place à minima des mesures relatives au PSE 2013 de Ricoh France.

 

En conclusion, nous sommes TOUS concernés ; directement ou indirectement nous sommes tous impactés !

Il ne s’agit pas que de nos emplois, mais aussi de notre qualité de vie et de l’avenir de nos familles.

 

Tout seul on va plus vite mais

ENSEMBLE, nous irons plus loin.

Lire la suite

THE FRENCH RICOH STRATEGY SUCCESS STORY !!!

31 Mai 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

Deux entreprises, dont une française (à vous de deviner de qui on parle), décident de faire une course d'aviron dans le but de montrer leur savoir-faire dans le domaine de la "galvanisation" des troupes. Les deux équipes s'entraînent dur.

Lors de la première épreuve, les étrangers gagnent avec plus d'un kilomètre d'avance.

Les Français sont très affectés. Le management français se réunit pour chercher la cause de l'échec.
Une équipe d'audits constituée d’amis seniors managers est désignée.
Après enquête, ils constatent que l'équipe française, qui est constituée de dix personnes, n'a qu'un rameur, alors que l'équipe étrangère comporte un barreur et neuf rameurs.

La direction française décide de faire appel au service de proches, consultants internes.
Leur avis, entouré de précautions oratoires, semble préconiser l'augmentation du nombre de rameurs.

Après réflexion, la direction et ses amis décident de procéder à une réorganisation.

Elle décide de mettre en place un manuel qualité, des procédures d'application, des documents de suivi...


Une nouvelle stratégie est mise en place, basée sur une forte synergie. Elle doit améliorer le rendement et la productivité grâce à des modifications structurelles.

On parle même de projets à « zéro défaut » lors de repas et de séances de brainstorming tenus entre amis

La nouvelle équipe constituée comprend maintenant:
1 amis directeur général d'aviron
1 proche directeur adjoint d'aviron
1 copain du directeur manager d'aviron
1 relation prometteuse, ingénieur qualité d'aviron
1 relation prometteuse, consultant de gestion d'aviron
1 relation prometteuse, contrôleur de gestion d'aviron
1 relation prometteuse, chargé de communication d'aviron
1 coordinateur d'aviron
1 barreur (fusible)
1 rameur (façon kleenex)

La course a lieu et les Français ont deux kilomètres de retard!


Humiliée, blessée dans son égo, furieuse que les engagements pris unilatéralement n’aient pas été tenus, la direction prend des décisions rapides et courageuses:


- Elle saque le barreur, licencie le rameur n'ayant pas atteint ses objectifs, vend le bateau et annule tout investissement.


- Et avec l'argent économisé, elle récompense les amis managers et superviseurs en leur donnant une prime, augmente les salaires des copains directeurs et s'octroie une indemnité exceptionnelle de fin de mission.

Fière de ses décisions drastiques, elle publie dans la presse le mode d’emploi de son idéal d’organisation pour atteindre les sommets :

 

suivre ce lien :

https://www.informatiquenews.fr/trois-leviers-pour-les-entreprises-apprenantes-a-lere-du-digital-elie-choukroun-ricoh-57105

Lire la suite

RICOH France et RICOH Industrie France même combat, enfin pas tout à fait !

24 Mai 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

 

La société RICOH Industrie France de Colmar (RIF) a annoncé qu’elle allait licencier 248 personnes d’ici la fin 2018.

Le site de RIF comprend environ 850 personnes, ce qui représente environ 1/3 des effectifs de Ricoh France.

Ce site de production, qui rapporte directement au Japon, projette de gérer son PSE par le biais d’un Plan de Départ Volontaire ; pour rappel, leur CA est d’environ 200M€, celui de Ricoh France de 500M€.

C’est bien de la responsabilité de notre Direction

 si ce type de mesure n’est pas mise en place

chez  RICOH France !!!

Le Grand RICOH France, numéro 1 de son secteur, a-t-il des oursins dans les poches ??

Pourquoi ne fait-il rien pour permettre de limiter la casse sociale et d’accompagner dignement ses salariés qui ont tant donné depuis des années.

Quid des postes de reclassements que la direction nous proposait dans ses livres 1 et 2 sur le site de RIF ? On connait désormais la réponse. Ils seront pour les salariés de RIF.

Visiblement notre direction n’était pas au courant que RIF avait annoncé également un PSE, et c’est nous, élus, qui avons informé directement notre PDG, et ce, en réunion plénière R1 du PSE RICOH France.

Comment notre direction pouvait elle ignorer cela ? Si ce n’est à dire qu’il y a un réel problème de gouvernance à la tête de cette entreprise.

Nous sommes bien évidement solidaires de nos camarades de l’usine de RIF.

A cette annonce les salariés de RIF se sont immédiatement mis en grève et ils ont bloqué l’usine.

Alors qu’attendons-nous pour faire comprendre à notre direction que nous ne nous laisserons pas faire ?

Tout le monde doit se mobiliser car au regard de l'avenir qui est proposé aux salariés qui ne sont pas impactés "aujourd'hui", il est évident qu'ils le seront demain avec un nouveau plan.

 

ETES VOUS PRÊTS, SALARIÉS DE RICOH France

A VOUS MOBILISER POUR DEFENDRE VOS DROITS ??

DONNEZ MASSIVEMENT VOTRE AVIS

OUI OU NON

SUR LA BOITE AUX LETTRES DÉDIÉE :

 

ricoh360pse@yahoo.com

Lire la suite

Des chiffres et des lettres !!!

23 Mai 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

Et dans tous les cas gardez en mémoire cette maxime 

et préparez-vous :

Quiconque s’oppose à la dictature doit accepter la guerre civile comme moyen.

Quiconque recule devant la guerre civile doit abandonner l’opposition et accepter la dictature.

 

EXPRIMEZ VOUS SUR LA BOITE AUX LETTRES ACCESSIBLE A TOUS LES SYNDICATS,

CREE SPECIALEMENT POUR VOUS,

A L’ADRESSE SUIVANTE

 

ricoh360pse@yahoo.com

Lire la suite

DERNIÈRES ÉVOLUTIONS EN MATIÈRE DE NÉGOCIATIONS SUR LE PSE !!!

16 Mai 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

INFOS PSE N°2 du 16 Mai 2018

DERNIÈRES ÉVOLUTIONS

 

Le 14 Mai dernier, la Direction a convoqué les organisations syndicales, pour tenter de nous faire signer un accord de Méthode fixant les dates de réunions du CE, des CHSCT et des DS, concernant le PSE.

La Direction a pensé allécher les Elus en incluant dans cet accord des « moyens supplémentaires » qui nous seraient donnés en terme d’heures de délégations supplémentaires, de possibilités de réunions etc….

Bref la Direction a tenté de faire le forcing pour que cet accord soit signé !

Pourquoi cette volonté ? tout simplement pour « être beau sur la photo présentée à la DIRECCTE ».

En effet un accord de ce type est susceptible d’influencer le jugement final de la DIRECCTE, en laissant croire que les négociations vont bon train depuis le début, alors que la Direction campe sur ses positions : il n’y aura que des départs contraints, entendez par là que les indemnités de départs seront le minimum légal.

Mais attention, la Direction assure que les « moyens d’accompagnements » sont au RDV ! Du jamais vu !

 

Bien ! Mais c’est quoi les « moyens d’accompagnement » dont parle la Direction ?

              Des congés de reclassement rallongés ?

              Des bilans de compétences gratuits ?

              Des aides à la recherche d’un nouvel emploi ?

              Des aides supplémentaires pour vous aider à déménager, à changer de région, de pays, de métier ?

 

Il est bien clair qu’il ne faut pas confondre « indemnités légales, indemnités spécifiques »

 et « mesures d’accompagnement »

 

Qu’est ce qui intéresse les salariés concernés par le PSE ?

              Des indemnités de départ supra légales du type de celle appliquées en 2013 (par le biais éventuel d’un PDV ?)

              Ou comme le propose la Directions des « mesures d’accompagnements » ?

             Ou les deux comme négocié en 2013 ?

Dans tous les cas

 

 

L’ensemble des OS se fixent, dans un premier temps comme objectifs, de travailler sur :

             La sauvegarde du maximum de postes,

             La mise en place de formations adaptées pour ne pas être obligé de recruter des ressources à l’extérieur comme prévu dans le livre II.

             L’organisation future du travail en adéquation avec les ressources disponibles.

             L’analyse, via les CHSCT, des charges de travail région par région, agence par agence.

 

Nous allons donc rapidement nous rendre compte qui, de la Direction ou des Elus souhaite « négocier »……

 

Et dans tous les cas gardez en mémoire cette maxime 

et préparez-vous :

Quiconque s’oppose à la dictature doit accepter la guerre civile comme moyen.

Quiconque recule devant la guerre civile doit abandonner l’opposition et accepter la dictature.

 

EXPRIMEZ VOUS SUR LA BOITE AUX LETTRES ACCESSIBLE A TOUS LES SYNDICATS,

CREE SPECIALEMENT POUR VOUS,

 A L’ADRESSE SUIVANTE

 

ricoh360pse@yahoo.com

Lire la suite

Publié depuis Overblog

3 Mai 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

D’Elie de DIFFAMATION

D’Elie de DESINFORMATION

D’Elie de DESTABILISATION…

C’est reparti, la stratégie de communication mise en place, à grands frais, par la Direction est axée sur la diffamation, la désinformation, la déstabilisation des salariés et des représentants du personnel.

Dès vendredi dernier, certains TOP MANAGER fidèles au régime, se permettent des déclarations totalement mensongères ; lavage de cerveaux que leur impose l’EMT ?, cela n’explique pas tout !

Voici quelques exemples de ce qu’ont déclaré, entre autres, des directeurs à leurs salariés, lors de diverses conférences téléphoniques dès Vendredi :

« Les Elus du Comité d’Entreprise ne font pas leur travail, nous avons plein de moyens, plein d’argent, à mettre sur la table pour que le PSE se passe bien et que les salariés soient satisfaits, malheureusement ils ne veulent pas négocier pour vous » (sic)

Comment peut-on affirmer que les, Organisations Syndicales (OS) refusent de négocier, quand la première réunion de négociations est justement fixée très tardivement, le 15 Juin, soit 2 mois après la réunion R0 ?

La Direction ne sait-elle donc pas que la négociation n’est pas le domaine du Comité d’Entreprise mais celui des OS ?

Par contre oui, les OS refusent de signer un « accord de méthode » sur les moyens exceptionnels alloués aux Elus dans le cadre du PSE, accord qui prévoit aussi et incidemment de verrouiller le déroulement du PSE dans le sens imposé par la Direction.

Ce type d’accord n’est, en l’état, pas envisageable, la législation prévoit déjà de doter les Elus de moyens particuliers dans le cadre de « circonstances exceptionnelles » comme un PSE, et nos accords collectifs existant complètent ces mesures.

Autre perle en matière de désinformation…

« Lors du dernier PSE en 2013, Les OS ont refusé les propositions plus avantageuses de la Direction en matière de reclassement. Ces Budgets disponibles auraient permis aux salariés de partir dans de meilleures conditions »

Cette affirmation est encore une fois une tentative de désinformation et de déstabilisation des Elus, voici la réalité des faits :

En 2013 la Direction a présenté son projet à la DIRECCTE, qui a homologué le PSE. Bien que le Tribunal se soit déclaré incompétent sur la demande d’annulation immédiate de ce PSE, le « jugement sur le fond », la réalité économique, les charges de travail etc…, notre action près le Tribunal Administratif, perdurait et le risque que le PSE soit annulé quelques années plus tard (lenteurs judicaires) était réel.

La Direction consciente de la problématique du jugement à venir, est revenue à la table des négociations. Les Elus ont par la suite choisi de diriger les négociations sur les indemnités de départ et sur le principe de « sauvegarder l’emploi » de 15 salariés supplémentaires en signant 4 accords particuliers :

« Accord de transition sociale » qui procure selon l’ancienneté de 1 à 4 mois d’indemnité supplémentaire

« Accord sur les travailleurs handicapés » qui maintient l’emploi de 5 salariés handicapés.

« Accord sénior » qui maintient l’emploi de 5 salariés séniors.

« Accord sur l’égalité Hommes/femme » qui assure 5 postes en cdi à la DGOS.

Ces fameux moyens supplémentaires, dont la Direction parle, sont des mesures sur les « moyens accompagnements » dont beaucoup sont de la poudre aux yeux. Ces budgets ne sont jamais utilisés, la preuve la société se refuse toujours à communiquer les budgets exacts dépensés.

Qui, selon vous, est sorti gagnant de ces négociations, les salariés ou la Direction ?

N’étant pas à une vilénie près, les fidèles du régime se gargarisent sur le fait que « les Elus ne risquent rien », « ils sont protégés » encore une fois cela est FAUX, dans le cas d’un PSE nul n’est à l’abri d’un licenciement.

Dans le cadre de ce PSE, près de 40 Elus sont touchés ou potentiellement touchés par les licenciements, pourtant ils continuent à se battre pour les intérêts de tous les salariés impactés ou non par ce PSE... et ce, probablement pour la dernière fois car beaucoup seront licenciés au même titre que tous les autres salariés impactés.

 

Quelques réflexions pour nos dirigeants et leurs fidèles :

 - Le mensonge est l'arme du lâche.

 - Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.

 - Un mensonge va s'augmentant, à mesure qu'il se répand.

 - Un mensonge amoindrit l'homme, chaque vérité l'agrandit.

 - Deux choses sont inséparables du mensonge : beaucoup de promesses et beaucoup d'excuses.

 

La dernière pour la route, pour nous les salariés :

Ce n’est qu’une citation mais elle est à méditer….

 

Quiconque s’oppose à la dictature doit accepter la guerre civile comme moyen.

Quiconque recule devant la guerre civile doit abandonner l’opposition et accepter la dictature...

 

Lire la suite

ELIE-MINATOR, LA RÉSISTANCE S'ORGANISE !!!

27 Avril 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

 

MERCI ELIE

 

EXEMPLE

 

POUR TOUS, DANS TOUS LES CAS

 

Lire la suite

PSE RICOH France - Jour 1 de la nouvelle èRe

25 Avril 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

La direction a prévu de communiquer officiellement sur les annonces faites ce mercredi en réunion extraordinaire R0 du Comité d’Entreprise.

Les Organisations syndicales, soucieuses de clarté, d’honnêteté, de transparence considèrent qu’il est trop tôt pour délivrer une analyse concise du contenu des LIVRES I & II.

La loyauté de la Direction, en matière de communication aux salariés, est encore une fois mise en cause, en effet, comment les Managers peuvent-ils, dès ce vendredi, avoir la pleine connaissance du contenu exhaustif de ces LIVRES. (328 pages au total)

Le travail de compilation a déjà été effectué en amont pour les Managers, et l’information à vos Représentants du Personnel est sciemment retardée afin de jeter le discrédit sur leurs actions passées et à venir.

Nous allons donc prendre le temps de l’analyse, puis communiquer sur la réalité du contenu de ce PSE. Nous allons par la suite travailler sur les actions que nous devrons mettre en œuvre avec nos experts et nos avocats, pour définir une conduite commune que nous vous proposerons, à vous, salariés de Ricoh France.

 

NE VOUS INQUIETEZ SURTOUT PAS, CONCERNANT LA DIRECTION, RIEN NE CHANGE !!!

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>