Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT RICOH France

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

25 Avril 2018 , Rédigé par CFDT RICOH France

PSE : Le capital décomplexé fait de nouvelles victimes

RICOH France, numéro 1 du secteur des solutions bureautiques d’impression (imprimantes, copieurs…) depuis seize ans, affichant des bénéfices importants ces dernières années, a annoncé le 22 mars 2018 un nouveau projet de restructuration qui pourrait concerner 360 postes sur les 2300 salariés que compte l’entreprise, soit 15% de l’effectif, dans les fonctions Services, Back Office et Supports.

Les résultats de l’entreprise et du groupe demeurent fortement bénéficiaires. Si cependant ils se dégradent en France depuis plusieurs années, c’est avant tout lié à la stratégie commerciale incohérente de l’entreprise, plusieurs fois pointée du doigt par les représentants des salariés. L’entreprise connaît d’ailleurs un turnover des forces de ventes de plus de 50 % par an et la perte massive de clients.

Depuis la dernière réorganisation qui a entraîné la suppression de 250 postes en 2013, les représentants du personnel ont multiplié les actions visant à mettre en garde la direction sur les dangers de sa stratégie industrielle et économique, en vain.

Ø Le droit d’alerte, avec intervention d’un expert indépendant, sur la gestion économique de l’entreprise, et les multiples interventions et mises en garde des élus du comité d’entreprise sur la stratégie sont restées lettres mortes.

Ø Différentes enquêtes, diligentées par la direction elle-même, portant sur l’organisation collective du travail, sur les conditions de travail et sur la situation psychologique des salariés, démontrent depuis 2015 que toutes les populations de l’entreprise sont à divers niveaux impactées par des dysfonctionnements.

Ø Les CHSCT ont, de leur côté, demandé une expertise indépendante sur les risques psychosociaux encourus par les forces de ventes. Les résultats sont effarants puisque plus de 20% des personnes interrogées sont en risques élevés ou très élevés d’épuisement professionnel (Burn out).

Ø Les enquêtes de satisfaction interne ont, elles aussi, démontré que plus de 50% des salariés de RICOH FRANCE, ressentent du mal-être au sein de l’entreprise.

Dans ce contexte, plus de 200 salariés supplémentaires ont quitté l’entreprise depuis 2013.

Le profond désarroi des salariés à l’annonce prématurée de ce nouveau plan de licenciements, alors que les documents d’information n’ont pas encore été communiqués aux représentants du personnel, laisse apparaître une froide stratégie de déstabilisation de la part de la direction, devant laquelle nous ne cèderons pas.

Rungis, le 18/04/2018.

 

CONTACT :

Didier GUITHOU  DSC CFE-CGC et secrétaire du comité d’entreprise                didier.guithou@ricoh.fr

Gérard HOUOT DSC CFDT                                                                                  gerard.houot@ricoh.fr

Christophe MENU  DSC CFTC                                                                             christophe.menu@ricoh.fr

Patrice GIRALDOU DSC FO                                                                                 patrice.giraldou@ricoh.fr

Jean GRIMOUILLE RSS CGT                                                                              jean.grimouille@ricoh.fr

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article